Home / Actualités / Le CSA se met à Internet

Le CSA se met à Internet

csaUn gros travail attend le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel: Aurélie Filippetti, notre Ministre de la Culture, a fait savoir à celui-ci que le gouvernement souhaitait vivement que la toile virtuelle soit partie intégrante (et intégrée) de l’audiovisuel français.

Cela pourrait paraître surprenant de prime abord, mais il faut savoir qu’Internet se sent comme l’intrus du monde audiovisuel de la métropole.
Et vice versa. On pourrait également penser que le CSA n’a su que faire du web, de ses virus, de sa liberté totale d’expression, de la diffusion de tout (et de n’importe quoi) et du déficit grandissant quant à la sécurité des données.
Le CSA est français, Internet est mondial. Comment contrôler quoi que ce soit ?

Qu’il s’agisse d’une façon sournoise de la part de l’état pour réguler tout l’audiovisuel, ou que cette manœuvre nouvelle puisse réellement aider Internet à s’autogérer localement et donc à protéger les concitoyens, c’est là une bonne idée dans le fond.
Il y a en effet un laisser-aller trop latent du net, et l’on constate, au vu des événements illicites et violents tels que les attentats ou le hacking en général, que n’importe qui peut en effet faire n’importe quoi.

Comment le CSA compte-t-il s’y prendre pour apprivoiser le net ?
Un rassemblement hétérogène, composés de compagnies de production, de pionniers du web ainsi que les entreprises françaises de télécommunications, va commencer les débats (et soyez certains qu’il y en aura de nombreux) pour synthétiser les différentes procédures visant à réguler Internet en respect avec les fondations du CSA.

Les divers problèmes et projets auxquels va se livrer le CSA concernent notamment ma connectivité (le fameux 4G doit être parfaitement opérationnel d’ici l’an prochain); les finances (d’abord la fiscalité de chaque acteur du web qui diffère selon le statut, voire Youtube vs la VOD); enfin, le flux (notamment les publicités ou comment les réglementer).

Une affaire riche en débat, conséquente en travail, mais il sera intéressant de voir les effets, positifs comme néfastes. Maintenant, on espère que la redevance ne va pas augmenter en conséquence…

Vérifiez Egalement

Fournisseurs

Vous fournisseurs d’accès à Internet, les nouveaux maîtres de la censure en ligne !

Le fait qu’il y ait beaucoup de matériaux érotiques sur Internet reste incontestable, quoique la …