Home / Actualités / Facebook supprime l’application Social Roulette

Facebook supprime l’application Social Roulette

social roulette facebookUne application qui répond au nom évocateur de Social Roulette donnait aux utilisateurs la possibilité de jouer leur compte Facebook à la roulette russe.
Au bout de quelques jours seulement le réseau social a pris la décision de supprimer cette application.

Lancée ces derniers jours, l’application Social Roulette permettait de commettre ce qu’il convient d’appeler carrément un « suicide social » !
Et pour cause, il suffisait de la lancer pour se retrouver avec une sorte de roulette russe qui laissait cinq chances sur six à notre compte Facebook.
Si l’utilisateur de cette application avait la malchance de tomber sur la « balle », l’application se chargeait de supprimer tout le contenu de notre profil que ce soit les photos, les amis…etc et ce, avant de désactiver purement et simplement son compte.
Les comptes ayant euga la chance de survivre à cette application pourraient donc s’en vanter et un lien était publié de manière automatique sur leur mur.

Lancée par Jonas Lund, Jonas Jongelan, et Kyle McDonald, cette application n’a pas eu vraiment les faveurs de Facebook qui n’a pas tardé à la bloquer.
L’application a découverte dès les premiers temps par Facebook qui l’a désigné comme «créant une expérience négative pour l’utilisateur ».
De plus, le logo (un barillet qui contient une balle à l’effigie de Facebook) n’a pas vraiment séduit le réseau social.

Facebook n’a pas émis le souhait de faire un commentaire sur le blocage de Social Roulette, se contentant simplement d’un communiqué laconique : « Nous prenons des mesures contre les applications qui ne respectent pas notre politique expliquée ici : https://developers.facebook.com/policy/, dans le but de maintenir une expérience digne de confiance pour les utilisateurs ».

Le réseau social ne semble donc pas souhaiter le fait que ses utilisateurs prennent la fuite à travers ce suicide virtuel.
Les développeurs de l’application en question ont pourtant assuré avoir cherché à créer une application qui respecte les conditions de Facebook, les raisons de la suppression restent donc assez obscures.

Vérifiez Egalement

Fournisseurs

Vous fournisseurs d’accès à Internet, les nouveaux maîtres de la censure en ligne !

Le fait qu’il y ait beaucoup de matériaux érotiques sur Internet reste incontestable, quoique la …