Home / Actualités / La Haute Sécurité Américaine (NSA) espionne nos réseaux sociaux et nos emails

La Haute Sécurité Américaine (NSA) espionne nos réseaux sociaux et nos emails

nsaLa raison officielle de cette nouvelle mesure (en fait, pas si nouvelle, mais mise à nue aujourd’hui) est le contrôle des communications à but terroriste.

Que se passe-t-il exactement ?
Le Washington Post a découvert un programme d’extraction des données par le NSA directement sur Facebook, Microsoft, Google et bien d’autres.
« Le NSA et le FBI se sont infiltrés dans les données de plusieurs sociétés web américaines pour en sortir des informations via différents formats comme de l’audio, de la vidéo et des emails. »

Les détails de ce « programme » est classé confidentiel mais quelques fuites nous informent que le but principal est « d’accéder aux serveurs et à leurs données par le biais du FBI en liaison et en ferveur du NSA ». […] « Au bout de seulement quelques clics, nous pouvons déceler un terroriste ou une attaque terroriste potentielle, un acte d’espionnage, une menace nucléaire etc. »

Le NSA va alors enregistrer les adresses IP, les identités et vérifier les autres réseaux sur lesquels l’individu soupçonné est inscrit.
La plupart de ces sociétés ont nié avoir autorisé de tels accès.

Microsoft nous raconte : « nous fournissons les données de nos clients seulement quand nous recevons un ordre légal ou une citation à comparaître de la part des autorités du pays concerné.
Si le gouvernement a un programme de sécurité nationale à base volontaire pour rassembler des données, nous n’y participons pas. »

Facebook commente : « nous ne fournissons pas d’informations ni l’accès aux autorités gouvernementales des serveurs de Facebook.
Nous étudions scrupuleusement une telle requête, conformément aux lois applicables dans ce pays et nous fournissons des informations à cet effet. »

Yahoo déclare : « Yahoo ! considère la vie privée de ses utilisateurs très au sérieux.
Nous n’accordons jamais au gouvernement l’accès direct à nos serveurs, systèmes, ni notre réseau. »

Enfin Google dit : « Google se soucie profondément de la sécurité des données de ses utilisateurs.
Nous divulguons ces données au gouvernement conformément à la loi et considérons longuement de telles requêtes. »

Vérifiez Egalement

censure

Vous fournisseurs d’accès à Internet, les nouveaux maîtres de la censure en ligne ! Partie 2

La pornographie date de mathusalem, tout le monde le sait. Internet se l’est appropriée dés …